L’éolienne domestique : types, fonctionnement, installation

Éolienne domestique

L’éolienne est un dispositif qui utilise la force du vent pour produire de l’électricité. Vous avez peut-être déjà aperçu ces sortes de grands moulins en bord de route. Sachez qu’il existe désormais des éoliennes domestiques à installer chez soi pour sa propre consommation d’électricité. Au lieu d’une hauteur comprise entre 120 et 155 mètres, elles ne mesurent que 12 mètres de hauteur. Leurs capacités de production sont naturellement beaucoup moins importantes. Il est donc légitime de se questionner sur la pertinence de cette solution, notamment dans le cadre de la construction d’une maison autonome.

Comment fonctionne l’éolienne domestique ?

Le fonctionnement de l’éolienne domestique est rigoureusement le même que les éoliennes classiques. Le vent actionne une hélice qui fait tourner le rotor d’un générateur. Celui-ci est chargé de transformer l’énergie cinétique des pales en énergie mécanique. Cette dernière est ensuite transformée en énergie électrique. L’utilisation d’un onduleur permet pour finir à l’électricité de ressortir sous forme de courant alternatif, que l’on pourra utiliser à la maison.

L’énergie produite n’est pas toujours immédiatement utilisée. La plupart des éoliennes domestiques sont vendues avec des batteries, permettant de stocker l’électricité. Cette fonctionnalité est d’autant plus pratique quand il n’y a pas de vent pendant plusieurs jours. Cela permet à l’habitation de pouvoir continuer à fonctionner normalement, sans forcément avoir besoin d’un complément pour obtenir de l’électricité.

Choisir le bon type d’éolienne

Il existe deux grands types d’éoliennes domestiques :

  • L’éolienne horizontale est celle qui ressemble le plus aux éoliennes classiques. On la reconnaît avec ses 3 hélices caractéristiques, qui tournent comme celles d’un moulin.
  • Il existe aussi l’éolienne verticale, avec un mas qui semble entouré par une sorte de spirale.

L’éolienne horizontale est installée dans les régions où le vent est fort et régulier. L’éolienne verticale est privilégiée dans les zones où le vent n’est pas très fort. En effet, sa structure lui permet de tourner, pour obtenir de l’énergie cinétique, sans avoir besoin d’un vent très fort. Si vous n’avez pas la chance de profiter de la force du Mistral, il s’agit peut-être de la bonne solution.

Pourquoi installer une éolienne domestique ?

Installer une éolienne domestique représente l’opportunité de :

  • De consommer peu voire plus du tout d’électricité issue du réseau classique, en produisant sa propre électricité.
  • D’utiliser une énergie verte, sans déchets et renouvelable.
  • De produire de l’électricité en perdant assez peu de surface au sol.
  • De revendre l’électricité éventuellement produite en trop, notamment l’hiver où la productivité est souvent plus importante.

Les prérequis pour installer une éolienne domestique

Les obligations légales

Si vous avez besoin d’une éolienne d’une hauteur supérieure à 12 m, vous devez obtenir certaines autorisations administratives. Le PLU peut tout d’abord prévoir une impossibilité d’installer un tel dispositif à l’endroit où vous vous situez. Il faudra aussi obtenir un permis de construire et effectuer une déclaration préalable.

Une éolienne est souvent associée à des nuisances sonores. Il est donc possible que l’implantation soit impossible dans les zones protégées où placer. Une distance réglementaire peut aussi vous être imposée, pour protéger les habitations voisines.

Garantir l’efficacité de l’éolienne

Pour assurer une productivité maximale à votre éolienne domestique, vous devez aussi respecter les contrats d’installation. Il est par exemple conseillé de respecter une distance minimum, par rapport aux arbres. Cela permettra au vent de s’engouffrer le plus possible dans les pales de l’éolienne.

Une étude de climat reste aussi indispensable pour vous assurer de la pertinence d’une éolienne domestique dans votre région. La plupart du temps, ce type de dispositif n’est proposé que dans les régions où il y a souvent du vent. N’hésitez pas à interroger le professionnel chargé d’installer des éoliennes, sur la pertinence de cette solution là où vous vous trouvez. Au-delà de la situation géographique, l’exposition de votre terrain peut influencer l’efficacité du dispositif.

Peut-on produire toute l’électricité d’un foyer avec une éolienne domestique ?

L’éolienne domestique est utilisée par certains particuliers pour réaliser une maison autonome. Il est donc parfaitement possible de répondre à l’intégralité des besoins d’un foyer grâce à l’utilisation de la force du vent.

Ce qu’on appelle aussi le petit éolien peut également être utilisé pour réduire la facture d’électricité. Si après avoir étudié votre besoin d’électricité, l’installateur indique que l’éolienne ne suffira pas à répondre à vos besoins, vous pouvez utiliser cette dernière comme source d’approvisionnement de base. Lorsque les batteries sont vides, vous aurez la possibilité de basculer sur d’autres sources d’électricité, provenant du réseau classique ou encore de l’énergie solaire.

En combien d’années amortir une éolienne domestique ?

Il existe une grande diversité de prix pour les éoliennes domestiques, en fonction de la puissance attendue. Pour une éolienne horizontale permettant de répondre à l’ensemble des besoins d’une famille de 4 personnes dans une maison de 100 mètres carrés, il faut en moyenne débourser 15 000 €. Pour ce même type de foyer, on estime que la facture annuelle d’électricité est de 750 € par an. Il faudrait donc 20 ans pour amortir l’installation de l’éolienne. Il s’agit d’une estimation pessimiste, dans le cas où aucun surplus de production n’est à revendre par le particulier.

L’installation d’une éolienne domestique n’est pas finançable grâce à MaPrimeRénov’. Vous pouvez néanmoins vous renseigner auprès de vos collectivités locales. Il est possible que votre région, votre département ou encore votre commune propose des aides à ceux qui veulent installer une éolienne domestique.