Blog Energie

Le blog de l’énergie qui vous apporte toutes les informations sur les énergies renouvelables.

Les énergies renouvelables pour rendre une maison autonome en énergie

La création d’une maison autonome ou une maison à zéro énergie intéresse de plus en plus de particuliers. Conviction écologique, volonté de faire des économies ou encore d’utiliser des énergies renouvelables, les raisons peuvent être multiples. En rejetant moins de CO2 dans l’atmosphère, les énergies renouvelables sont une façon plus propre pour produire de l’électricité. Parmi les énergies renouvelables utilisées pour rendre une maison autonome en énergie, il faut mentionner l’éolienne, l’hydrolienne, l’aérothermie, l’énergie solaire, la géothermie et la biomasse.  Grâce aux avancées technologiques en la matière, il est désormais possible de se chauffer en toute autonomie. On peut aussi produire sa propre électricité grâce à l’eau, au vent ou encore au soleil. Pour ceux qui se demandent comment faire des économies d’énergie, il existe par ailleurs des gestes simples à mettre en place au quotidien.

L'éolienne pour utiliser l'énergie du vent

L’éolienne domestique fonctionne comme les éoliennes que vous avez l’habitude de voir à la campagne. Les hélices sont actionnées par la force du vent. L’énergie cinétique est ensuite transformée en énergie mécanique, puis en électricité. Dans le cadre d’une construction d’une maison autonome en énergie, cette solution est privilégiée dans les régions où on constate un vent fort et régulier. L’éolienne domestique peut aussi être utilisée comme solution d’appoint, pour produire une partie de l’électricité d’un foyer, et réduire le montant de la facture d’électricité.

L'aérothermie

L’aérothermie produit de la chaleur dans l’air extérieur en utilisant une pompe à chaleur air-air ou pompe à chaleur air-eau. Ces deux systèmes sont un des plus accessibles et performants dans le marché du renouvelable et permettent d’assurer l’autonomie énergétique de la maison en matière de chauffage pour un foyer de 4 personnes. Elles ont aussi la capacité d’inverser leur fonctionnement en distribuant de l’air frais pendant les périodes des fortes chaleurs.

L’hydrolienne et l’utilisation de la force de l’eau

L’hydrolienne domestique est une alternative utilisée dans certaines maisons au Canada. Les hélices sont, cette fois, entraînées par la force de l’eau. Contrairement aux idées reçues, seuls 80 cm d’eau et du courant peuvent suffire à utiliser cette source d’électricité. L’autonomie en énergie peut donc être atteinte assez facilement grâce à cette solution.

hydrolienne

L’énergie solaire pour produire de l’électricité

Indétrônable en France, l’énergie solaire reste la plus souvent privilégiée par ceux qui souhaitent utiliser des énergies renouvelables. L’avantage de cette solution, c’est qu’elle est éligible aux aides financières comme MaPrimeRénov’. Les panneaux solaires peuvent être utilisés pour produire de l’électricité, de l’eau chaude, et même pour alimenter un système de chauffage.

Comment chauffer une maison autonome ?

géothermie

La géothermie comme chauffage

En matière d’énergie, la géothermie désigne la chaleur présente naturellement dans le sol, sous forme d’extraction des calories. Pour ceux qui se demandent comment utiliser la géothermie dans une maison autonome, il existe le système de pompe à chaleur. La PAC géothermique, un des équipements de chauffage renouvelables les plus fiables, vient puiser les calories du sol grâce à un système de capteurs installé directement dans le sol. Ces dernières sont ensuite transportées grâce à un liquide caloporteur. La géothermie peut permettre de fournir du chauffage à une habitation et l’avantage est qu’elle ne se voit pas. Son réseau souterrain ne nécessite pas d’unité d’extraction extérieure. On peut aussi l’utiliser pour obtenir de l’eau chaude sanitaire. Cette énergie renouvelable dispose d’un rendement de 400 %. Cela signifie qu’avec un seul kWh d’électricité, il est possible d’obtenir 4 kWh d’énergie utile pour l’habitation. Une PAC géothermique permet de diviser la facture énergétique du ménage par 3 ou 4 grâce aux considérables économies d’énergie qu’elle fait. Son prix peut varier entre 12 000 à 15 000 €, mais avec les aides financières disponibles à l’installation, il est possible de réduire le coût jusqu’à 10 000 €, pour les ménages modestes.

biomasse

La biomasse pour se chauffer

La biomasse peut être définie comme l’ensemble des matières vivantes subsistant en équilibre sur terre. Il est possible d’utiliser la biomasse à la maison, pour se chauffer. C’est notamment le cas pour tous ceux qui choisissent le poêle à bois comme solution de chauffage. Présenté sous forme de bûches ou de granulés, ceux-ci sont constitués de chutes de bois recyclées, et disposent d’un meilleur rendement puisqu’ils retiennent encore moins l’humidité que les traditionnelles bûches de bois le bois. Le bois qui provient de forêts gérées d’une manière durable, fait que la biomasse est considérée une énergie renouvelable. Le bilan carbone du bois est neutre parce que pendant sa durée de vie, il absorbe autant de CO2 qu’il n’en rejette durant la combustion. Afin d’atteindre une autonomie énergétique, il est possible de chauffer une maison à moindre impact pour la planète avec la biomasse. Pour les personnes qui se chauffent à l’électrique, le chauffage représente plus de 65 % de la consommation totale. En choisissant de se chauffer grâce au bois, ou à d’autres types de biomasse, il est possible de réduire considérablement sa consommation d’énergie. En plus d’un geste pour la planète, on fait donc aussi baisser sa facture. Pour se chauffer, on utilise la biomasse sous la forme d’un chauffage d’appoint avec le poêle à bois ou d’un chauffage central, comme la chaudière à granulés. Le précédent offre les meilleures performances et est l’un des plus indemnisés par l’État.   

Comment faire des économies d’énergie ?

Les travaux de rénovation énergétique

Pour faire des économies d’énergie, dans une maison autonome ou dans n’importe quel type de maison, les travaux de rénovation sont incontournables, surtout dans les logements anciens. Par exemple, bénéficier d’une bonne isolation permet d’optimiser sa consommation d’énergie. En effet, lorsqu’un logement est sujet à des déperditions de chaleur importantes, il faudra chauffer davantage pour obtenir une température confortable. L’installation d’un système de chauffage économe peut aussi faire partie des travaux de rénovation énergétique idéals pour faire des économies. Si vous souhaitez vous lancer, vous pouvez par exemple :

La réalisation d’un bilan thermique ou d’un DPE peut vous permettre de cerner les travaux que nécessite votre habitation. L’appel à un professionnel certifié RGE reste indispensable, pour vous assurer de miser sur les bonnes actions pour faire des économies d’énergie.

Les gestes pour faire des économies d’énergie

Certains gestes du quotidien peuvent à eux seuls vous permettre de faire des économies d’énergie et obtenir une maison autonome. Si vous souhaitez vous lancer, vous pouvez commencer par :