Comment économiser de l’énergie avec une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est un système de chauffage écologique et économique choisi par de plus en plus de particuliers. Son fonctionnement lui permet effectivement d’être beaucoup plus économe que d’autres sources d’énergie comme l’électricité pour chauffer une habitation. Des aides financières peuvent aussi permettre d’aider à se doter de cette technologie. Si vous réfléchissez actuellement au remplacement de votre système de chauffage, la pompe à chaleur dispose de beaucoup d’arguments pour vous convaincre. Comment faire des économies d’énergie avec une PAC ? Réponses.

Pompe à chaleur

Comment fonctionne la pompe à chaleur ?

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur est assez simple. Un module extérieur permet de capter les calories dans l’air, l’eau ou le sol, en fonction du type d’équipement. Les calories sont transmises à un condenseur, grâce à un système de compression. La chaleur obtenue permet d’alimenter le chauffage de la maison. Dans certains cas, la pompe à chaleur est réversible. Cela signifie qu’elle peut inverser son mode de fonctionnement l’été, pour consommer les calories de la maison et faire baisser la température.

Pour pouvoir installer une pompe à chaleur, il reste donc incontournable de disposer de l’espace nécessaire pour accueillir l’unité extérieure. Cette dernière est généralement bruyante. L’emplacement devra donc être choisi pour générer le moins de nuisance possible pour les habitants de la maison.

La PAC : un chauffage écologique

La pompe à chaleur est un chauffage écologique pour plusieurs raisons. Elle fonctionne en consommant les calories dans l’air, l’eau ou le sol. Elle permet ainsi de réduire considérablement la consommation d’énergie comme le gaz ou encore le fioul. Ces énergies pourront être utilisées en complément, lorsque la pompe à chaleur ne suffit pas à répondre à l’intégralité des besoins de l’habitation. Dans un foyer, il est même possible de tourner définitivement le dos aux énergies fossiles, en misant sur un complément grâce à un chauffage électrique.

Réduire la facture d’énergie grâce à la pompe à chaleur

En passant d’un chauffage électrique à une pompe à chaleur, il est possible de réduire de 60 à 70 % la facture d’électricité. Ces économies considérables sont possibles grâce au rendement exceptionnel de la PAC. Avec un seul kWh d’électricité, il est possible d’obtenir 4 kWh d’énergie utile. Aucun autre système de chauffage ne parvient à égaler ce rendement de 400 %.

Faut-il compléter l’énergie fournie par la pompe à chaleur ?

La plupart du temps, un système de chauffage complémentaire sera nécessaire, conjointement à une pompe à chaleur. Il vous appartient de choisir le chauffage économique le plus adéquat en fonction des contraintes de votre habitation. Pour certains, il s’agira de chauffage électrique à inertie pour d’autres, il reste essentiel de miser sur un chauffage écologique, comme l’utilisation d’un poêle à bois ou encore d’un poêle à granulés.

On considère qu’une pompe à chaleur répond à une moyenne de 75 % des besoins annuels d’un foyer. Le choix de votre pompe à chaleur devra être réalisé avec un professionnel. Il sera en mesure de calibrer l’appareil dont vous avez besoin, pour mettre un maximum de chances de votre côté d’utiliser le plus possible ce chauffage économique.

Quelles aides financières pour installer une pompe à chaleur ?

Il existe plusieurs dispositifs pour vous aider à installer une pompe à chaleur. Le coût total d’installation doit aussi être apprécié à la lumière des économies d’énergie que vous pourrez réaliser en misant sur cet équipement.

MaPrimeRénov’ pour poser une pompe à chaleur

Le dispositif MaPrimeRénov’, ayant pour but de lutter contre les passoires thermiques et d’aider à la transition énergétique, est toujours en vigueur. Dans le cadre de la pose d’une pompe à chaleur, il peut permettre d’obtenir un coup de pouce de 3 000 à 5 000 € en fonction des revenus du foyer. Sur une facture moyenne de 8 000 €, ce coup de pouce n’est pas négligeable.

La prime CEE des chaudières

La prime CEE ne concerne que les personnes souhaitant remplacer une ancienne chaudière au fioul, au gaz ou au charbon. Ici aussi, l’aide financière pour installer une pompe à chaleur est une incitation à passer à des énergies plus propres et moins énergivores.

L’éco-prêt à taux zéro pour financer une PAC

L’Eco-PTZ est l’un des rares dispositifs à ne pas être soumis à des conditions de ressources. Il permet de financer jusqu’à 50 000 € de travaux sans aucun intérêt. Garanti par l’État, ce prêt est parfaitement adapté pour financer tout ou partie de l’installation d’une pompe à chaleur. Vous devrez néanmoins fournir un justificatif pour démontrer l’utilisation de ce prêt pour ce poste de dépense. La plupart du temps, la banque vous demande une facture, sans laquelle le taux peut être remplacé par celui d’un crédit à la consommation classique.

Les aides locales

À l’échelle locale, n’hésitez pas à vous renseigner sur les différentes aides dont vous pouvez bénéficier. Il est possible que votre ville, votre département ou encore votre région prévoient des aides spécifiques. Qu’il s’agisse de travaux de rénovation ou de changement de système de chauffage, chaque collectivité peut prévoir ses propres incitations financières.

À lire également :