Comment économiser de l’énergie avec une isolation de la toiture ?

L’isolation thermique de la toiture fait beaucoup parler d’elle ces dernières années, notamment avec le dispositif MaPrimeRénov’. Avec la guerre déclarée aux passoires thermiques, la toiture mal isolée devrait idéalement disparaître du paysage immobilier français. Lorsque cette partie de la maison est mal isolée, les particuliers constatent d’importantes déperditions de chaleur.

Il est parfaitement possible de faire des économies d’énergie en choisissant d’isoler sa toiture. Les travaux de rénovation énergétique peuvent néanmoins en freiner certains, tant les coûts peuvent être élevés. Il est donc impératif de connaître les astuces pour un amortissement rapide.

L’impact d’une toiture mal isolée sur la consommation d’énergie

Si vous vous demandez comment faire des économies d’énergie, vous n’avez pas pu passer à côté des nombreux articles relatifs à l’isolation de la toiture. On estime qu’un toit mal isolé peut être à lui seul responsable de 30 % des déperditions thermiques totales d’un logement. Il s’agit donc, en général, de la rénovation énergétique privilégiée par les particuliers concernés.

Les économies d’énergie réalisées suite à l’isolation d’une toiture sont considérables. On estime une baisse moyenne de 27 à 30 % de la facture d’énergie, après la réalisation des travaux. Avec une facture énergétique moyenne de 1 600 € par an et par foyer en France, l’économie peut donc atteindre près de 500 €.

Comment isoler sa toiture ?

Si vous aussi, vous souhaitez faire des économies en choisissant l’isolation de toiture, plusieurs méthodes sont envisageables. Si certaines nécessitent du gros œuvre, certaines sont rapides et faciles à mettre en place.

Isoler la toiture par l’intérieur avec des combles perdus

Dans le cadre de combles perdus, il est parfaitement possible d’envisager une isolation en projetant un isolant en vrac. On peut aussi poser directement des panneaux isolants au niveau du plancher des combles. Lorsque l’espace nécessaire sous le toit n’est pas suffisant pour créer une pièce, il reste assez rare d’envisager d’autres méthodes pour éviter les déperditions thermiques.

Un renfort du plancher peut être nécessaire, et sera pris en compte dans le devis des professionnels qui s’occuperont de votre projet. Malgré cette opération, l’isolation de la toiture par l’intérieur, sans intention de créer une pièce à vivre, est la moins chère.

Isoler la toiture par l’intérieur avec des combles aménageables

Lorsque les combles sont aménageables, la toiture peut aussi être isolée par l’intérieur. L’isolant sera alors posé sous forme de panneau entre les chevrons ou en créant une couche directement sous les rampants. Pour créer une pièce, un habillage avec du placo est souvent indiqué. Si cette méthode est plus coûteuse que celles précédemment mentionnées, elle permet véritablement à une habitation de prendre de la valeur, en ajoutant de la surface habitable. Il ne s’agit donc plus seulement de faire des économies d’énergie à travers l’isolation de la toiture.

Le sarking ou l’isolation de toiture par l’extérieur

Pour des combles qui seraient déjà aménagés, il est possible de passer par la méthode du sarking. L’isolation par l’extérieur consiste en une dépose de la couverture existante pour poser l’isolant directement sur la charpente. Il faut ensuite créer une nouvelle couverture par-dessus l’isolant.

Cette méthode, relativement onéreuse, est assez rarement utilisée. Elle est pertinente pour les personnes qui souhaitent renouveler la couverture de leur toiture en même temps que les travaux d’isolation. Elle peut aussi être indiquée lorsque l’isolant ne peut pas être disposé depuis l’intérieur. À titre comparatif, une isolation de toiture par l’intérieur peut coûter entre 35 €/m² et 80 €/m². La main d’œuvre importante nécessaire pour entamer une isolation par le sarking entraîne un coût au m² compris entre 90 et 250 €.

Les aides financières pour isoler sa toiture et faire des économies d’énergie

Quelle que soit la méthode choisie et le devis qui vous est proposé, l’amortissement des travaux d’isolation peut être aidé par certains dispositifs. Parmi les aides sur lesquelles vous pourrez compter pour isoler votre toiture, il existe :

  • MaPrimeRénov’, qui peut permettre de financer entre 75 et 100 € par m² de toiture à isoler. L’aide attribuée est plus ou moins importante en fonction des revenus du foyer. Attention, tout le monde n’est pas forcément éligible à ce dispositif.
  • L’éco-PTZ, un prêt à taux zéro, garanti par l’État est disponible sans condition de revenu, pour financer les travaux d’isolation de la toiture. Chaque particulier peut profiter de cette solution de financement, sur simple présentation d’un justificatif auprès d’une banque.
  • La TVA à taux réduit, avec seulement 5,5 % pour tous les travaux de rénovation énergétique bénéficiant préalablement du CITE.

La plupart du temps, pour pouvoir bénéficier des aides pour isoler sa toiture, il faut passer par un professionnel certifié RGE. Les formalités administratives restent néanmoins assez accessibles. Lorsqu’on voit les économies d’énergie potentielle grâce à l’isolation d’une toiture, l’opération mérite bien de passer un peu de temps sur l’administratif. Ceux qui ont pu profiter de l’isolation des combles à 1 € savent à quel point les aides peuvent permettre de s’offrir des travaux à moindre coût.

À lire également :