Comment chauffer une maison ?

Lors d’une rénovation ou d’une construction, le choix du mode de chauffage est crucial. Il doit impérativement couvrir les besoins de l’habitation pour offrir un confort thermique appréciable. Dans une maison autonome, le chauffage doit répondre à des critères économiques et écologiques. Le coût de l’installation, ainsi que son impact environnemental, sont donc devenus de véritables critères de sélection. Des contraintes de place peuvent aussi guider ce choix.

Comment choisir son chauffage ?

Pour choisir votre chauffage, un professionnel vous posera des questions sur :

  • La surface à chauffer
  • La température souhaitée au sein du logement
  • L’espace disponible pour accueillir le système de chauffage
  • Vos habitudes de consommation
  • Votre budget d’installation

Il peut aussi effectuer un bilan thermique, pour évaluer lui-même les besoins de la maison. Vos convictions écologiques peuvent aussi guider les produits qu’il vous proposera.

Les modes de chauffage classiques

Chauffer sa maison à l’électricité

De nombreuses habitations sont encore équipées de chauffages électriques. Cette solution est facile à installer dans n’importe quel logement. Il suffit de raccorder les radiateurs au système électrique. Si vous avez en tête les convecteurs électriques qui consomment beaucoup, sachez qu’il existe de nouvelles initiatives.

Le chauffage électrique à inertie dispose d’un cœur de chauffe. Ce dernier conserve la chaleur produite par le radiateur pour la restituer tout au long de la journée. Il s’agit du système électrique disposant du plus grand rendement. Il est donc celui que nous vous conseillons de privilégier, si vous devez opter pour cette solution pour chauffer une maison.

Utiliser le gaz pour se chauffer

En France, 39 % des foyers sont équipés d’un chauffage à gaz. Ici aussi, il est important de savoir que les chaudières ont évolué, pour permettre aux particuliers de bénéficier d’un meilleur rendement. Il est désormais possible de s’équiper d’une chaudière à gaz à condensation. En plus d’utiliser la combustion du gaz, cette dernière utilise la chaleur issue des fumées.

Les particuliers qui choisissent cette solution disposent d’un rendement à 110 %, intéressant d’un point de vue économique. Le chauffage à gaz permet aussi de profiter d’une chaleur homogène et douce au sein du logement.

Les modes de chauffage écologiques

Utiliser la géothermie pour se chauffer

Pour utiliser la géothermie pour chauffer une maison, on peut passer par une pompe à chaleur géothermique. Cette dernière vient récupérer la chaleur du sol grâce à des capteurs. Elle est ensuite transmise au système de chauffage de la maison grâce à un liquide caloporteur. Avec un rendement de 400 %, il s’agit d’une solution de chauffage économique. Elle est aussi écologique, avec l’utilisation d’une énergie renouvelable et non polluante.

Si vous choisissez d’opter pour une PAC, sachez néanmoins qu’elle ne répondra en principe qu’à 70 % de vos besoins. Il est envisageable de miser sur une chaudière à gaz ou une chaudière électrique en complément. L’unité extérieure peut aussi être bruyante.

Le chauffage à la biomasse

Les systèmes de chauffage grâce à la biomasse sont aussi des solutions écologiques de choix. En choisissant une chaudière à pellets ou encore un poêle à granulés, vous utilisez une matière naturelle et renouvelable. Ce qui passe d’un chauffage traditionnel à un poêle à granulés peut constater une baisse de leur facture d’énergie pouvant aller jusqu’à 60 %. L’opération peut donc être intéressante d’un point de vue éthique, mais aussi d’un point de vue économique.

Utiliser l’énergie solaire pour chauffer sa maison

La chaudière à énergie solaire peut permettre à une habitation de produire de l’eau chaude sanitaire. Le système peut aussi être utilisé pour alimenter le chauffage d’une maison. Ici aussi, l’utilisation d’un liquide caloporteur permet de transporter la chaleur dans le système de chauffage. Cette énergie gratuite permet de couvrir entre 60 et 75 % des besoins d’une habitation. Si un chauffage complémentaire reste nécessaire, les économies sont donc conséquentes sur la facture totale d’énergie. Elles peuvent atteindre 60 % de la facture initiale.

L’isolation pour un chauffage efficace

Quel que soit le mode de chauffage que vous choisirez, il est indispensable que votre maison soit bien isolée. Parmi les logements énergivores, beaucoup souffrent de problèmes d’isolation. La plupart du temps, 30 % des déperditions de chaleur s’effectuent par la toiture.

Actuellement, il existe de nombreuses aides et incitations financières pour vous aider à entamer des travaux de rénovation énergétique. Ils peuvent véritablement vous permettre d’accroître les performances énergétiques d’un logement. Il s’agit aussi de bénéficier d’un meilleur confort, en parvenant à retenir la chaleur à l’intérieur. Vos travaux pourront passer par l’isolation des murs, des combles ou encore du sol. Il est aussi envisageable de changer les menuiseries, pour profiter d’une meilleure isolation au sein du logement.

Les chauffages interdits

Si vous devez remplacer un système de chauffage, sachez que certaines technologies sont interdites. Depuis le 1er juillet 2022, il n’est par exemple plus possible d’installer une chaudière alimentée par du fioul. Si les utilisateurs détenteurs de ce type d’appareil peuvent continuer à les utiliser pour l’instant, il n’est plus possible de s’équiper avec.

Cette décision est parfaitement cohérente avec l’ambition gouvernementale d’améliorer les performances énergétiques des logements. Il s’agit aussi de se tourner vers des énergies plus vertes. Le fioul est une énergie qui pollue énormément, avec des rejets de CO2 importants au moment de la combustion. Par ailleurs, c’est d’une énergie fossile, non renouvelable.